foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


A la une

Le samedi 1er octobre a connu la plus grande manifestation antinucléaire depuis 2011 (dixit France inter) entre Siouville-plage et le port de Dielette (Flamanville). Sous la pluie, la grêle et le soleil, 5000 personnes ont exigé l'arrêt du nucléaire en France, rappelant le danger de cette énergie et soulevant que 3/4 des réacteurs de centrales de notre pays (42 sur 58) auront dépassés les 30 ans d'existence d'ici la fin de l'année 2016. Pourtant malgré les catastrophes de Fukushima, de Tree mile Island et de Tchernobil, Ségolène Royal s'est elle déclarée en février de cette année, "prête à donner (le) feu vert au prolongement de dix ans de la durée de vie des centrales nucléaires française" , initialement prévu à 40 ans en France.

Le choix de Flamanville ne doit évidemment rien au hasard,  c'est là que l'EPR est en cours de construction. Sa mise en service est sans cesse repoussée pour cause de malfaçons et les surcoûts toujours plus élevés. Selon France 3 "le 25 avril 2016, AREVA a informé l’ASN des premiers résultats d'une analyse complémentaire sur la qualité de la fabrication dans son usine de Creusot Forge. Ils mettent en évidence des irrégularités dans le contrôle de fabrication d’environ 400 pièces produites depuis 1965, dont une cinquantaine seraient en service sur le parc électronucléaire français. Ces irrégularités consistent en des incohérences, des modifications ou des omissions dans les dossiers de fabrication portant sur des paramètres de fabrication ou des résultats d’essais".

Relaxe pour Franck Mérouse

Lors de la manifestation du 12 mai 2016 contre la loi travail, le secrétaire de l'union locale de la CGT de Caen, a mis en cause l'attitude « du responsable de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) qui avait ordonné à un officier de police de jeter un pétard sur le cordon de CRS afin de justifier la charge contre les étudiants ». Franck Mérouse avait demandé au préfet qu'il « limoge immédiatement le responsable de sécurité publique du département » suite à ses agissements.

Lire la suite : Relaxe pour Franck Mérouse

Le gouvernement lâche les chiens contre la jeunesse

"La compagnie de CRS... en opération devant le lycée Rostand [a] à nouveau chargé, matraqué les élèves présents et lâché des chiens" voilà selon le journal Tendance Ouest comment le gouvernement de François Hollande fait de la jeunesse sa priorité et comment il répond à sa revendication d'être écoutée sur la loi Travail. Un peu avant au Lycée Jules Verne l'article indique "Une élève est restée à terre en faisant un malaise, les pompiers ont été alertés et sont venus la prendre en charge. Six élèves ont été interpellés, arrêtés, menottés et emmenés".

Lire la suite : Le gouvernement ...

Monsieur le préfet,

Nous dénonçons les agissements de la police et la stratégie de tension que vous mettez en place, bien secondé par votre directeur départemental de la sécurité publique, sur ordre du gouvernement.

Dans un récent communiqué, vous vous en prenez à des manifestantEs imaginaires qui s’attaqueraient (sic) à la police et aux journalistes. Vous prétendez ainsi justifier l’intervention répétée de la police contre les manifestations. En agissant de la sorte vous pensez diviser un mouvement pacifique et le couper de la population en créant des manifestantEs violentEs imaginaires alors que les citoyen-ne-s mobilisé-e-s ne le sont pas. Cette manipulation vise à détourner l’attention de la population de la réelle agression que constitue la loi travail qui tend à détériorer leurs conditions de vie quotidienne.

Lire la suite : Lettre ouverte 

Loi El Khomri : une loi pour vous pourrir la vie!

La loi Khomri, en réalité grossièrement rédigée par les équipes de Manuel Valls et validée par le président de la République, réserve certaines surprises aux salariés du pays. Voici les 16 pires mesures, qui nous ramènent directement vers le XIXe siècle.

Vol de salaire

1. Désormais, les temps d'astreinte (où vous devez rester au service de l'employeur, en-dehors de votre lieu de travail) ne seront plus indemnisés. Vous pourrez donc passer des nuits blanches à côté du téléphone, à attendre un éventuel coup de fil de votre patron... gratuitement ! Myriam El Khomri parvient ici à être plus libérale encore que le droit européen qui prohibe cette mesure. En outre, il n'est plus obligatoire de « demeurera son domicile ou à proximité afin de pouvoir intervenir sur le site rapidement. Bientôt des astreintes sur le lieu même de travail ?

Lire la suite : Loi El Khomri

adhesionsoutenir

Connexion

Au calendrier

Aucun évènement trouvé

Visiteurs en ligne

Nous avons 7 invités et aucun membre en ligne


Copyright © 2016 PG14 Rights Reserved.