foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Candidats aux législatives

Tous à Paris le 18 mars 2017

 

fdg2012Réaction du Front de gauche de la Manche à la proposition de Jean Bizet, sénateur, de privatiser la ligne SNCF Paris Granville. 

TRAINS PRIVÉS… AU PROFIT DE QUI ?
Une chose est sûre pas à celui des usagers !
La privatisation du système ferroviaire a été mise sur les rails en 1997 par la création de RFF, séparant le réseau ferré de l’exploitant SNCF. Elle fut suivie par l’éclatement du réseau entre TGV, Grandes Lignes, Train Intercités et TER régionalisés en 2002, puis par la privatisation du FRET. Les résultats de cette politique s’affichent aujourd’hui : il n’y a jamais eu autant de transfert de marchandise sur les camions, le niveau de fiabilité du réseau est en constante régression et les tarifs sont parfaitement illisibles et inégalitaires.


La catastrophique expérience anglaise amenant accidents, dérèglement total du réseau et finalement lamentable gaspillage, s’est terminée par le rachat du réseau par l’état Anglais !
Monsieur Pépy, PDG de la SNCF admet pourtant que la séparation entre réseau ferroviaire et SNCF est un échec et ne résout en rien le problème financier du système ferroviaire. Preuve en est, s’il le fallait, la profonde dégradation de l’infrastructure résultant de la réduction drastique de sa maintenance, transférée en grande partie aux entreprises privées pour motif « d’ouverture à la concurrence » !
Droits dans leurs bottes, les serviteurs locaux de l’idéologie libérale poursuivent leur oeuvre : M. le Sénateur BIZET propose la PRIVATISATION de la ligne PARIS-GRANVILLE.

Cette ligne a pourtant déjà payé un lourd tribut au dogme de la rentabilité et de la concurrence par :
- La réduction de la plate-forme à voie unique sur la moitié du parcours pour cause de réduction des coûts de maintenance, aggravant considérablement les conditions de circulation des trains.
- Le choix désastreux de matériel roulant pour cause d’externalisation des Bureaux d’études ferroviaires.
- La réduction drastique du personnel dans tous les services.
Proposer, aujourd’hui, la privatisation des trains relève de la pure provocation !
Les Usagers et Citoyens, déjà très largement mis à contribution sur leurs impôts pour la modernisation des rames et des infrastructures, seront bel et bien les dindons de la farce : le transfert au privé du matériel et des « sillons » de transport, issu de l’argent public ne résoudra pas les problèmes… Il servira juste à alimenter les dividendes des actionnaires !
NON, Monsieur BIZET, la privatisation des services publics ne répondra jamais aux besoins Humains !
Pas plus que la fermeture de collèges, d’écoles ou de classes primaires, de bureaux de postes, la suppression d’emplois dans les Hôpitaux et autres services publics ! Pas plus que la vente à vil prix des locaux du collège du TEILLEUL au groupe privé KORIAN !
Ce n’est pas ce qu’attendent les habitants du SUD MANCHE : ceux-ci veulent un Service Public du transport, qui réponde à leurs besoins et permette un autre mode de développement dans un cadre plus écologique.
Que penser alors du silence des députés G. HUET et A. COUSIN et du sénateur et conseiller général P. BAS ?

Le Front de Gauche dans son « Programme Partagé » défend, contre cette logique libérale, la mise en place d’un « Pôle national des transports publics ». Il appelle les usagers et habitants à résister et à soutenir le mouvement de grève des cheminots contre la destruction des services publics.

Commentaires  

 
#1 pauvre Paris GranvilleProdhomme 30-01-2013 15:13
Bonjour ,j'ai connu cette ligne à l'époque non modernisée quand les autorails X 4790 assuraient la desserte express.Le temps de parcours était de 3 H 23 de bout en bout.Certes le confort était moindre que dans les 72500 actuels,mais ce n'était pas si mal sur une ligne non modernisée.Et puis maintenant quelle désolation de voir ces faisceaux vides et pour la plupart envahis par les herbes.Mais lorsque en 91 la SNCF a fermé la ligne aux wagons isolés cela s'est fait dans la plus grande indifférence.Ma is il faut rester optimiste et saluer l'arrivée des nouveaux Régiolis cette été en espérant que les temps de parcours s'améliorent . Quand à la privatisation quelle connerie Mrs les hommes politiques de DROITE vous mentez aux gens en leurs faisant croire que c'est l'avenir des transports de voyageurs et l'avenir du Paris Granville c'est FAUX.
 


Copyright © 2017 PG14 Rights Reserved.