foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Candidats aux législatives

Tous à Paris le 18 mars 2017

 

clockPour la première fois depuis 1974, date du retour de la démocratie en Grèce, l'extrême droite entre dans le gouvernement d’union nationale formé le vendredi 11 novembre 2011, avec deux ministres : Makis Voridis et Adonis Georgiadis. Membres de "l'Alarme populaire orthodoxe", ils ont été respectivement nommés ministre des Transports et secrétaire d'Etat au Développement et à la Marine marchande. Les deux hommes travailleront étroitement avec des ministres socio-libéraux. 
Makis Voridis, 47 ans, est un avocat qui selon le Figaro a commencé sa carrière politique au sein de l'organisation de jeunesse du parti d'extrême droite Epen. Une formation créée après le régime militaire et qui a longtemps côtoyé le Front national. Sa nomination a d’ailleurs été saluée par le FN. "L'entrée de notre ami Makis Voridis au gouvernement grec est une excellente nouvelle", s’est ainsi félicité sur Twitter Pierre Cheynet, membre du comité central.
Quant à Adonis Georgiadis, il est connu en Grèce pour son antisémitisme. En 2006 il publie un livre antisémite intitulé Juifs : l’entière vérité, qui fait l’apologie d’Adolf Hitler et appele à l’extermination des Juifs.

Jean-Luc Mélenchon a appelé les organisations de gauche et le Parti socialiste français à rompre toute relation avec le PASOK tant les idéaux de gauche sont à l'opposé des idées portées par ces sinistres personnages.


Copyright © 2017 PG14 Rights Reserved.