foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Candidats aux législatives

Tous à Paris le 18 mars 2017

 

Monsieur COLIN,
Je prend acte de votre intention de faire modifier le visuel des panneaux que vous avez fait installer dans nos communes visant à lutter contre les dépôts sauvages.
Vous me dites vouloir faire recouvrir les propos qui y figurent, par un message positif cette fois, et non attentatoire aux valeurs républicaines. Mes ami-e-s, mes camarades, le Parti de Gauche et moi considérons que cette avancée vous honore et contribue à rétablir les conditions d’une paix sociale qui doivent prévaloir sur toutes autres. En effet, vous le savez, la détestation d’autrui, l’incitation à la haine ont toujours conduit au chaos et à la fin des démocraties. C’est pourquoi nous voulons vous encourager à poursuivre sur cette voie de la concertation et du « bien vivre ensemble » en vous inspirant de l’exemple donné par les maires qui ont refusés ces panneaux indignes plutôt que de celui des maires qui ont acceptés de les héberger.

Tout comme l’on juge un arbre à ces fruits, nous resterons vigilants et veilleront à ce que vos déclarations soient suivies par des actes concrets.

Par ailleurs, vous m’avez informé de vos difficultés à convaincre certains de vos personnels affectés aux ramassages des ordures ménagères. Nous comprenons le désarroi et la colère qu’ils ressentent à réparer sans fin les dégradations commises par les plus négligents de nos concitoyens. Je vous confirme que nous sommes volontaires mes amis syndicalistes et moi, pour nous adresser à ces personnes et leurs expliquer notre démarche constructive.

Malheureusement, vous ne souhaitez pas mettre en place la « commission consultative » que plusieurs associations vous réclament. Je pense que cela est une erreur car vous y trouveriez une source de propositions qui vous permettrait de trouver plus rapidement des solutions consensuelles aux problèmes à traiter. Aussi je vous invite à reconsidérer votre position.

Vous remerciant de l’intérêt que vous avez accordé à notre démarche, je vous prie d’agréer, monsieur COLIN, l’expression de mes salutations citoyennes.

Stéphane POUSSIER, cercle de Dives-sur-Mer


Copyright © 2017 PG14 Rights Reserved.