foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Candidats aux législatives

Tous à Paris le 18 mars 2017

 

«Le verdict des urnes est clair, le mandat donné par le peuple grec annule les plans d’austérité et renvoie la troïka au passé !» Alexi Tsipras.

La victoire de Syritza c'est une défaite des politiques libérales et de tous ceux qui ont pris fait et cause pour elles, comme l’Espagnol Rajoy qui est venu à Athènes le soutenir ou François Hollande, qui avait refusé de le recevoir à l’Elysée. Ce vote contient une part de rupture avec l’Union européenne de la part d’un peuple qui y a été soumis plus que d’autres. En cela, ce vote est fondateur.

Le renversement du gouvernement Samaras qui a mis en œuvre le dernier plan d’austérité arraché met à mal les mémorandum utilisés comme arme pour réduire les droits sociaux de la population grecque.

Partout en Europe, nous devons soutenir le peuple Grec. En France, un processus de rassemblement de l’autre gauche a commencé avec la campagne pour le non au traité constitutionnel puis à l’élection présidentielle et la création du Front de gauche. Il vient de s’élargi aux écologistes d’Europe Ecologie – Les Verts qui a rejoint les rangs de l’opposition et appelé à la déroute de la loi Macron. Ce processus de recomposition de la gauche française est irréversible. Il nous appartient de l’amplifier dans les luttes comme lors des prochaines échéances électorales.


Copyright © 2017 PG14 Rights Reserved.