foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Candidats aux législatives

Tous à Paris le 18 mars 2017

 

Sous un ciel clément 2000 personnes ont défilé ce premier mai pour revendiquer de nouvelles conquêtes  sociales et rappeler leur attachement aux acquis sociaux et en mémoire des luttes qui les ont permis. Les militants du Parti de gauche étaient présents dans le cortège.

 

Un peu d’histoire

La fête internationale tire son origine des combats du mouvement ouvrier pour obtenir la journée de huit heures. A la fin du XIXe siècle, c’est aux Etats Unis que les syndicats se donnent ce mandat. Le choix du 1er mai correspond à la date du "moving day". Ce jour là les entreprises entament leur année comptable et les contrats de travail arrivent à leur terme, l'ouvrier doit déménager pour retrouver du travail. Le 1er mai 1886, la grève générale impulsée par les anarchistes, est largement suivie.  À Chicago, la grève se prolonge dans certaines entreprises, et le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société Mc Cormick. En protestation une marche est organisée le lendemain, lors de celle-ci une bombe explose devant les forces de l’ordre et fait un mort parmi les policiers. Sept autres policiers sont tués dans la bagarre qui s’ensuit. Sans la moindre preuve, cinq syndicalistes sont condamnés à mort. Louis Lingg se suicide dans sa cellule et les quatre seront pendus le vendredi 11 novembre 1887. Ils montent à la potence en chantant la marseillaise.


Copyright © 2017 PG14 Rights Reserved.