foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Candidats aux législatives

Tous à Paris le 18 mars 2017

 

La PAC, c' est 40% du budget européen, ce qui représente un budget de 55 milliards par an. Notre accès à une alimentation saine et notre souveraineté alimentaire dépendent entre autres de la PAC mais aussi de l' OMC (Organisation mondiale du Commerce).

La PAC subira une réforme complête en 2013. Mais dans quel sens ? La PAC actuelle, c' est une répartition très inégalitaire des aides Elle suit en cela le dogme de la concurrence libre et non faussée inscrite dans le projet de Traité Constitutionnel que nous avons refusé en 2005 et qui a été inscrite , sous une autre forme , dans le traité de Lisbonne approuvé et signé par les 27 Chefs d' Etats et de Gouvernements de l' Union Européenne, le 13 décembre 2007 et imposé aux peuples d' Europe sans leur avoir demandé leur avis .D'où, dans tous les secteurs, les plus riches continuent à s' enrichir encore plus et les plus modestes, eux, s'appauvrissent de plus en plus.

 

Pour en revenir à la PAC voici quelques exemples pris près de Lisieux:qui montrent que l' argent de l' Europe profitent d' abord aux nantis.

Un petit agriculteur qui fait de l' agriculture paysanne qui respecte l'animal et l' environnement , reçoit du Fond européen agricole de garantie et du Fond européen de developpement rural : 152 euros par an.

Un gros agriculteur qui pollue beaucoup, reçoit de ces mêmes Fonds européens plus de 68000 euros annuels mais ce ne sont que petites sommes comparées à celles touchées par les grands céréaliers et par certains de nos élus Sénateurs et Députés, sommes qui dépassent généralement les 200000 euros annuels.. Quant aux aides versées par la PAC aux groupes industriels liés à l' agriculture , elles peuvent atteindre des sommets tels les 63 mllions d' euros versés à un très grand groupe volailler.

Autres dangers qui menacent l' agriculture dans l' économie casino dans laquelle nous vivons : ce sont l'accès des plus modestes aux terres agricoles et notre possibilite de nous nourrir à des prix abordables, car les terres agricoles intéressent de plus en plus les multinationales de l' agrobusiness  les banques, les fonds spéculatifs, les fonds de pension, les hedgefunds etc Ces divers spéculateurs pensent obtenir un retour sur investissement de 40% en Europe et même juqu' à 400% en achetant des terres en Afrique Jusqu' à maintenant les spéculateurs se contentaient généralement de jouer sur les cours mondiaux des grains par l' intermédiaire des Bourses américaines telles celle de Chicago.

Pour sortir de cet engrenage du capitalisme et libéralisme déchainés, le Front de Gauche demande que l' l'Agriculture soit sortie de l' OMC (Organisation mondiale du commerce).

Et comme le Front de Gauche dit et veut que l' Europe soit un modèle de développement soutenable, écologique, démocratique, générateur de progrès social et d' épanouissement voici quelques extraits de nos projets agricoles.

Dans les élevages

  • Pas de farines animales
  • Pas d'OGM
  • Pas d'aliments médicamenteux
  • Pas d'hormones de croissance

Et en général

Dans la mesure du possible une relocalisation de nos productions agricoles, ce qui limitera les circuits insensés à travers l' Europe et même à travers le monde et permettra des prix plus acessibles :

- une préférence communautaire ;

- une rémunération plus équitable des travailleurs paysans et salariés de l' agroalimentaire ;

- la possibilité de refuser les importations extra communautaires qui seraient produites dans des conditions sociales inférieures à celles de l' Europe et sans garanties sanitaires.

Conclusion

Il faut absolument aller voter. Que vous le vouliez ou non votre avenir se décide au Parlement européen et à la Commission de Bruxelles. Il est donc nécessaire que chaque électeur de gauche à travers l' Europe aille voter Il en va de leur avenir et de l'avenir de leurs enfants.

EN FRANCE, VOTEZ FRONT DE GAUCHE


Copyright © 2017 PG14 Rights Reserved.