foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Candidats aux législatives

Tous à Paris le 18 mars 2017

 

MessagerieLaitiereVendredi 29 mai 2009 à eu lieu une réunion du Front de Gauche, dans le cadre de la campagne Européenne à Vire. La thématique porte, dans un contexte particulier de baisse du prix du lait et le soulèvement de la profession des producteurs de lait, sur le thème : Redonner du sens à l'agriculture européenne : quel devenir dans la région pour l'agriculture et l'industrie alimentaire ?

A la Mairie de Vire avec :

Xavier COMPAIN : Responsable du secteur agriculture du PCF ;

François BONNET : 1er adjoint au Maire de Vieux ;

Brahim BOUFROU : Militant du Parti de Gauche ;

Claudine CARIN : Responsable PCF 6ème circonscription du Calvados. Ancienne Vice-Présidente du Conseil Régional Nord-Pas de Calais ;

Jean LEBON : Secrétaire de la Fédération PCF du Calvados.

Programme de la journée du 29 mai :


11 heures : conférence de presse - salle Turpin à Vire (rue Turpin -sur la droite de la mairie),
13h30 : distribution d'un tract à l rencntr des salarié de l'entreprise " messageries laitières" (entreprise bloquée par les producteurs laitiers lundi),
15 heures : visite d'une PME "Asselot Andouille Artisanale"

20 heures : rencontre-débat à la mairie de Vire- salle des mariages.

 

CONTEXTE : La chute brutale du prix du lait constatée par les producteurs au débat du mois de mai est la conséquence directe des choix politiques opérés à plusieurs niveaux.

Aujourd'hui, la mobilisation des producteurs laitiers fait tâche d'huile dans plusieurs pays d'Europe.

Alors que les professionnels réclament une baisse des quotas laitiers, Michel BARNIER, ministre de l'agriculture et tête de liste UMP aux élections en Ile de France, fait profil bas et se contente de réclamer « un rapport d'étape sur le lait », alors qu'il feint d'oublier qu'il a présidé le Conseil Européen de l'Europe de juillet à décembre 2008, fidèle à la politique de Bruxelles basée sur la concurrence libre et non faussée laissant la grande distribution imposer sa loi., alors que le revenu paysan est laminé.

Les exploitations laitières, entre autres, sont menacées, la filière lait est menacée. Producteurs laitiers et salariés de la filière lait : même combat !

Pour de plus amples informations :

http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/fr/agricult/108129.pdf

 

VireOF020609


Copyright © 2017 PG14 Rights Reserved.