foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Candidats aux législatives

Tous à Paris le 18 mars 2017

 

Communiqué du SNu.PDEN-FSU (Syndicat national unitaire des personnels de direction de l'Education nationale).

En pleine période de restrictions budgétaires, d'annonces de suppressions de postes et d'augmentation du nombre d'élèves par classe, le Ministre de l'Education nationale communique sur la Prime de Fonction et de Résultats pour les chefs d'établissements. Le snU.pden-FSU rappelle son opposition totale à de telles primes.

Ce type de primes, déjà octroyées aux Recteurs, va renforcer la concurrence entre les établissements, créer des divisions entre les personnels de direction eux-mêmes (chefs et adjoints, chefs de petits ou grands établissements) et entre les personnels des équipes éducatives. Les personnels de direction revendiquent prioritairement l'amélioration des conditions dans lesquelles ils exercent leur profession. Ils revendiquent une amélioration de leur grille indiciaire ainsi qu'une augmentation du point d'indice pour tous les fonctionnaires. L'amélioration de leurs conditions de travail nécessite prioritairement les moyens adéquats pour que les établissements fonctionnent mieux : enseignants et autres personnels (ATTE,administratifs...) mieux formés et en nombre suffisant, conditions d'enseignement correctes pour tous les élèves, équipes de direction complètes... et les moyens budgétaires pour l'Education nationale en rapport avec les ambitions de la Nation pour la réussite des élèves. C'est le sens du message dont nous avons été porteurs lors des manifestations du samedi 22 janvier 2011. Les revendications réelles des personnels de direction doivent enfin être véritablement examinées par le Ministère de l'Education nationale.
C'est le sens de l'appel commun lancé à l'initiative du snU.pden-fsu par cinq organisations syndicales de personnels de Direction le 15 novembre 2010.

Le Secrétariat Général
Bobigny le 26 janvier 2011


Copyright © 2017 PG14 Rights Reserved.