foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Candidats aux législatives

Tous à Paris le 18 mars 2017

 

Cantonales calvadosA votre avis, quelle stratégie faut-il mettre en place à Lisieux pour faire face au taux de chômage élevé des quartiers ? A Saint Martin de la Lieue, comment maintenir de l'emploi pour éviter d'en faire une ville-dortoir ?

Les quartiers ne créent pas le chômage, ils le subissent! Élus, nous exigerons pour tous les marchés publics passés par le conseil général, des règles de préférence sociale, démocratique et écologique.

La question de l'emploi sur le canton ne peut être déconnectée de la manière dont nous construisons nos échanges avec l'Europe et le Monde. Or, les grandes entreprises cherchent le meilleur profit en mettant en concurrence des salariés des différents pays de l'Europe (le salaire moyen Roumain est de 375 euros net). Nous refusons le dumping social, qui vise à harmoniser les droits sociaux vers le bas. Si nous sommes élus, nous favoriserons les productions locales durables d'énergie (chauffage au bois, éolien, solaire...), l'isolation des habitations, les productions bio locales, les circuits courts de distribution ; activités créatrices d'emplois... Nous nous battrons pour l'emploi public, pour les droits des salariés et la défense du code du travail : parce que nous refusons le précariat et les licenciements boursiers !

Qu'elles seraient vos priorités si vous êtes élus au Conseil Général ?

L'action sociale est pour nous la priorité. Nous défendrons au sein du conseil général :
• Le développement des réseaux d'aides maternelles, l'augmentation des places de crèches / haltes-garderies.
• Une politique en faveur des personnes en situation de handicap ;
• La création d'un service public d'aides à la personne : activités de soutien à la personne et aux familles, secteur porteur d'emplois et de cohésion sociale.
• Le développement et la gestion de maisons de retraites publiques qui assurent un service médical accessible à tous.
• La création d'un revenu d'existence - y compris pour les moins de 25 ans
• Une politique du logement social qui tiennent compte de l'environnement, avec l'amélioration des logements vers des normes de qualité environnementale et un plan de rénovation de logements anciens.
• Le renforcement et le développement des missions de protection de la jeunesse.
• Le soutien à une politique de prévention plutôt que de réparation sociale dans les domaines de lutte contre les addictions, la violence, le racisme. Nous soutenons le planning familial.

Selon vous que faut-il changer dans le canton et, plus largement, dans le Calvados ?

Habiter le canton et plus globalement habiter Lisieux, c'est accepter de se trouver presque isolé du monde qui nous entoure. La communication n'est facilitée, ni en ce qui concerne les moyens de communication moderne : ADSL, TNT,..., ni par les transports, routiers ou ferroviaires. Cela doit changer. Pour cela, il faut en examiner les causes afin d'y apporter les remèdes. Une des raisons principales, est que tout a été confié au marché par des élus de droite et de gauche et une Europe acquise à l'idéologie libérale, au « marché libre et non faussé » et ce malgré un « non » du peuple français à 55% des voix. La traduction de ce déni démocratique, c'est moins de service public, fini la DDE, fini les routes nationales, fini les télécommunications publiques ! Or, le marché ne s'intéresse qu'à ce qui est rentable. Il ignore les principes républicains que sont l'intérêt général et la continuité du service public. En votant pour les listes Front de gauche, nous pouvons commencer à changer cela.

Nous défendrons au sein du conseil général :

·         Le développement des réseaux d’aides maternelles, l'augmentation des places de crèches / haltes-garderies.

·         Une politique en faveur des personnes en situation de handicap ;

·         La création d'un service public d'aides à la personne : activités de soutien à la personne et aux familles, secteur porteur d’emplois et de cohésion sociale.

·         Le développement et la gestion de maisons de retraites publiques qui assurent un service médical accessible à tous.

·         La création d’un revenu d’existence - y compris pour les moins de 25 ans

·         Une politique du logement social qui tiennent compte de l'environnement, avec l'amélioration des logements vers des normes de qualité environnementale et un plan de rénovation de logements anciens.

·         Le renforcement et le développement des missions de protection de la jeunesse.

·         Le soutien à une politique de prévention plutôt que de réparation sociale dans les domaines de lutte contre les addictions, la violence, le racisme. Nous soutenons le planning familial.


Copyright © 2017 PG14 Rights Reserved.