foto1 foto2 foto3 foto4 foto5


Candidats aux législatives

Tous à Paris le 18 mars 2017

 

Mouvements sociaux

greece-protestLe 14 novembre, deux grèves générales vont se dérouler en Europe, une au Portugal et l'autre en Espagne. Le Parti de gauche s'associe au rejet des politiques austéritaire et dénonce une Troika (BCE, FMI, commission européenne) au service de l'oligarchie financière.
Le capitalisme est le contraire de la moralisation revendiquée par la droite et force est de constater que les socio-libéraux font plus qu'accompagner la spoliation de leur peuple, comme le montre le vote du TSCG.
La crise privée, devenue publique et les cadeaux fiscaux aux plus riches, expliquent en grande partie la dette qui trouve par ailleurs son origine dans les manipulations financières de grandes banques américaine. Or, il se trouve qu'un nombre de dirigeants politiques et économique sont des anciens de Goldman Sachs : Loukás Papadímos en Grèce, Mario Monti (Italie), Mario Draghi (BCE)... c'est dire leurs indépendance face aux marchés financiers.Le Parti de Gauche est solidaire des centaines de milliers de citoyens portugais qui relèvent la tête et s’organisent afin que le peuple prenne le pouvoir et le conduise dans l’intérêt de tous et non plus dans le seul intérêt des banques.

Le Parti de Gauche soutient l’appel à la convergence des luttes lancé pour le 14 novembre et affichera visiblement ce soutien. Ce soir là il organise un meeting à Ifs, salle François Mitterrand à 20h en présence d'un responsable national du Parti de gauche et de salariés d'entreprises en lutte. 
 
hopital_lisieuxDepuis le 9 juillet dernier, la maternité de l'hôpital de Vire a vu son "activité" accouchement suspendue. L'Agence Régionale de Santé exige le recrutement de deux gynécologues pour le 1er novembre, sans quoi la maternité fermera définitivement. Par ricochet, tous les autres services de l'hôpital risquent fort de pâtir de cette situation.

Lire la suite : Vire : Manifestation contre la fermeture de la maternité

img_0755Un premier mai combatif, dont le message tient en quelques mots : "Sarkozy dégage !". A Caen, ce sont prés de 10000 personnes qui ont défilé derrière la banderole unitaire.


Copyright © 2017 PG14 Rights Reserved.